Ressources et médias

Rester informé


Produits pour la vie, un site qui dit oui au durable !

Chaque année en France, nous produisons 590 kilos de déchets, par an et par habitant. Derrière cette production de déchets, ce sont des ressources naturelles que nous jetons. Pour que chacun puisse participer à la réduction des déchets, les Amis de la Terre ont lancé le site pratique www.produitspourlavie.org et développé un guide du réemploi pour donner une seconde vie aux produits.

Le site www.produitspourlavie.org présente des actions pour que chacun participe à la réduction des déchets à la source et propose des actions pour que les collectivités et les entreprises améliorent leurs pratiques.

" Produits pour la vie " s’articule donc autour de trois enjeux :
- " non au jetable " : réduire notre consommation du jetable ;
- " oui au durable " : privilégier la qualité, la solidité des produits ;
- " allonger la vie des produits " : retarder la fin de vie des produits en les réparant ou en leur donnant une seconde vie.

Dans cette optique, un guide du réemploi a été développé.

Des enjeux importants

Notre production de déchets a doublé en quarante ans engendrant d’importants impacts environnementaux (pollutions des sols, de l’air et de l’eau) et sanitaires (les dioxines émises par l’incinération provoquent des cancers et des pathologies respiratoires).

Nous jetons chaque année en France 31 millions de tonnes de déchets ménagers, soit l’équivalent de 3 000 Tours Eiffel (si l’on compare le poids).

Mais nous émettons également 15 millions de tonnes de CO2 pour traiter les déchets, soit 3 % des émissions annuelles de la France. En effet l’incinération et le stockage sont encore les méthodes privilégiées pour gérer les déchets (selon un rapport des Amis de la Terre, la moitié des matériaux potentiellement recyclables au sein des déchets résidentiels, commerciaux et industriels de l’Union Européenne ont été incinérés ou enfouis en 2004). Le mode de gestion actuel des déchets contribue donc au réchauffement climatique.

De plus la gestion des déchets coûte aux collectivités et à leurs contribuables par le biais de la taxe ou de la redevance d’enlèvement des ordures ménagères. Ce mode de financement actuel ne répartit pas équitablement les responsabilités. Cette tarification n’est pas proportionnelle à la quantité des déchets produits, mais surtout la responsabilité financière par les producteurs n’est pas effective pour tous les produits. Nous sommes donc loin du principe pollueur-payeur.


Pour en savoir plus, rendez-vous sur [www.produitspourlavie.org].
Pour réparer, louer, donner, échanger ou acheter un objet d’occasion, rendez-vous sur l’annuaire de la seconde vie des produits des Amis de la Terre qui propose des adresses près de chez vous.

Rédigé le