Ressources et médias

Rester informé


Projection du film "Terres de schiste", suivi d’un débat

Film documentaire des Amis de la Terre France avec Juliette Renaud, directrice de production, chargée de campagne sur les Industries extractives. Jeudi 8 octobre à 20h. RDV à Latitude 21 , 33 rue Montmuzard à Dijon.

Terres de schiste dresse le parallèle entre l’Argentine et la France : deux histoires croisées de résistances citoyennes, de déni de démocratie et d’impunité des multinationales.

En Argentine, dans la province du Neuquén (Patagonie), les populations locales, notamment les communautés Mapuche et les paysans, subissent depuis des décennies les impacts d’extraction « conventionnelle » du pétrole sur leurs territoires. Aujourd’hui, ils doivent faire face à de nouvelles formes d’exploitations des hydrocarbures : la fracturation hydraulique de gaz et huiles de schiste. Elle consiste à injecter un fluide sous très haute pression dans la roche afin de la fissurer et avoir accès au gaz ou au pétrole. Cette technique exige l’utilisation d’énormes quantités d’eau et de produits chimiques.

Le « Wallmapu », territoire ainsi désigné par le peuple mapuche, se trouve donc menacé, tout comme ses habitants, malgré l’existence de lois internationales censées protéger les droits des peuples autochtones. Par conséquent, ils se mobilisent et résistent aux décisions gouvernementales et aux compagnies comme les autres populations locales.

Le documentaire nous emmène aussi en France, revenant sur la mobilisation citoyenne, en 2011 contre l’exploitation des gaz de schiste. Le permis dit Montélimar, accordé à Total a été abrogé mais cela n’empêche pas Total d’utiliser la fracturation hydraulique dans d’autres régions du monde. Total a acquis des permis de gaz non conventionnels dans la province du Neuquén, y compris dans une aire naturelle protégée. D’autres compagnies sont présentes : Chevron (entreprise américaine responsable d’un grand désastre écologique en Equateur), YPF (entreprise nationale argentine) et Apache.

Objectif du film : Le documentaire Terres de schistes a pour volonté d’apporter une visibilité et un soutien concret aux demandes des populations mobilisées contre les gaz et huiles de schistes, de faire pression sur les entreprises pétrolières et gazières, et de plaider auprès des décideurs pour qu’ils réforment le cadre légal qui permet aujourd’hui aux multinationales d’agir en toute impunité. 

En savoir +

Brûler toutes les réserves accessibles de charbon, pétrole et gaz fossiles entraînerait des émissions de CO2 (dioxyde de carbone) d’environ 10.000 milliards de tonnes et une perturbation irréversible du Climat.

Rédigé le