Ressources et médias

Rester informé


Qu’est-ce que la biologie de synthèse : la confusion permet à Ecover de jouer sur les mots

La biologie de synthèse attire l’attention et des scientifiques et des organismes de réglementation. Mais il y a peu de terrain d’entente sur ce dont on parle. Peut-on trouver une sortie de l’impasse dans laquelle se trouve la définition de la biologie de synthèse ?

"Le même jour, Ecover, le fabricant « vert » de détergents pour lessive répondait à une campagne lancée par des associations écologistes et de consommateurs, qui demandait à cette entreprise de cesser d’utiliser de l’huile d’algues, produite à partir d’organismes modifiés par biologie de synthèse. Ecover qui, quelques semaines auparavant, avait été signalé par le New York Times comme étant la première marque à utiliser ouvertement des ingrédients obtenus par biologie synthétique, rejette maintenant catégoriquement de telles affirmations.

Dans l’article du New York Times et dans de précédents échanges, l’entreprise ne semblait pas être gênée d’utiliser le terme de « biologie de synthèse » pour décrire son nouvel ingrédient. Après des dizaines de milliers de commentaires furieux et de signatures de pétition de la part de citoyens, l’entreprise a changé d’opinion. Mais au lieu de retirer l’ingrédient incriminé, elle a décidé de redéfinir… la définition."

Article complet (traduction d’un article du Guardian :

PDF - 87.5 ko

Rédigé le