Ressources et médias

Rester informé


Quel est l’âge des réacteurs électronucléaires en France ?

Le fichier pdf que vous trouverez en bas de page présente un tableau récapitulatif de l’âge des réacteurs de l’actuel parc électronucléaire français.

En ressortent en particulier les constats suivants :

En avril 2013, 24 réacteurs sur 58 en service (21 600 MW, plus du 1/3 de puissance du parc nucléaire français) ont déjà atteint ou dépassé 30 ans .

En l’absence de mise à l’arrêt immédiates de réacteurs, ce ne sont pas moins de 42 réacteurs sur 58 qui risquent d’atteindre ou de dépasser 30 ans avant la fin du quinquennat Hollande (42 700 MW, plus des 2/3 de puissance du parc nucléaire). - Et même 46 sur 58 avant la fin 2017 (soit 47 500 MW, ou plus de 75 % de puissance du parc nucléaire).

" ... l’irradiation...ça va devenir un problème de plus en plus inquiétant... Quand on a 40 rems au contact dans une tuyauterie dans une centrale qui a six ans... Elles ont une durée de vie de 20, 25 ans, peut-être 30. S’il y a déjà 40 rems à 6 ans..."
Antonio, contrôleur, entreprise extérieure, cité in Annie Thébaud-Mony, L’industrie nucléaire. Sous-traitance et servitude, EDK/Inserm, Paris 2000.

Plus on traîne, plus la situation devient périlleusement inextricable

En outre, à fin 2013, 48 réacteurs sur 58 auront déjà atteint ou dépassé 25 ans (la fourchette haute du temps d’exploitation initialement envisagé à leur conception). - Et 54 sur 58 auront déjà dépassé 20 ans , période à partir de laquelle les avaries et la fragilisation des matériaux, des cuves en particulier, s’accroissent dangereusement (voir ici). Sans oublier l’irradiation croissante des salariés sur site, et la grave augmentation avec le temps de la radioactivité des installations qui seront à démanteler.

NB : La moindre vétusté des 4 réacteurs plus récents ne doit pas faire illusion. Leurs défauts de conception étaient tels que plusieurs années (jusqu’à 4 ans pleins) se sont écoulées entre leur première connexion au réseau électrique et leur mise en service industrielle effective (pour tous les autres réacteurs en France, ce délai n’avait été que de quelques semaines).

Notons aussi que 38 de ces 58 réacteurs ont été inaugurés par le socialiste François Mitterrand.
- Valéry Giscard (républicain indépendant) en a inauguré 16 (dont 4 dont les chantiers avaient été lancés avant son mandat).
- Quant aux 4 inaugurés par Jacques Chirac (RPR), dont les deux derniers sous un gouvernement dit de "gauche plurielle", leur construction a démarré, pour les 2 de Chooz, durant le premier septennat Mitterrand, et pour les 2 de Civaux, au cours du second.


Plus d’informations en ligne sur le site des Femmes pour l’arrêt immédiat du recours à l’énergie atomique (FAIREA) ici

Signez et faites signer l’appel des Femmes pour l’arrêt immédiat du recours à l’énergie atomique ! Rendez vous sur www.fairea.fr/

À télécharger...

Rédigé le