On aime !

Rester informé


Rapport creuser et forer, pour quoi faire ? Réalités et fausses vérités du renouveau extractif en France

Nouvelle proposition de loi sur le code minier déposée à l’Assemblée nationale, rejet d’une demande de prolongation de permis de gaz de schiste dans le Sud-Ouest : la question extractive semble refaire surface en France. En réalité, elle n’a jamais été enterrée et notre territoire est quadrillé de permis : tout est prêt pour une relance minière et pétrolière, lorsque le contexte économique et politique sera de nouveau favorable, dans un futur peut-être proche. C’est ce que révèle le nouveau rapport des Amis de la Terre France : “Creuser et forer, pour quoi faire ? Réalités et fausses vérités du renouveau extractif en France”. Il décrypte la situation réelle du secteur extractif français, et démonte un à un les faux arguments qui sont martelés pour promouvoir une relance et obtenir l’acceptabilité sociale de ces projets aux lourds impacts sociaux, environnementaux et climatiques.

Sommaire :

Introduction

La France, un pays minier et pétrolier ?

1. Aux origines du renouveau extractif

2. Hydrocarbures de schiste et de couche : un faux statu quo

CARTE : une France quadrillée de permis d’hydrocarbures

3. Mines : le renouveau silencieux

CARTE : une relance minière discrète mais bien réelle

4. Code minier : une mauvaise réforme

Les fausses vérités justifiant l’extractivisme

Responsabilité sociale de l’entreprise et bataille de l’opinion

Faux-argument n°1 : Avoir des mines ou des réserves d’hydrocarbures en France nous permettra d’être moins dépendants de la Chine pour les terres rares et de la Russie pour le gaz

Faux-argument n°2 : En France, les mines seront « propres » et « responsables »

Faux-argument n°3 : Le développement des gaz et pétrole de schiste et la réouverture des mines vont créer des emplois

Conclusions et recommandations

Rédigé le