Ressources et médias

Rester informé


Report modal : Courrier à l’attention de M Wauquiez et M Mignola de 13 associations

Chambéry le 20 septembre 2017

Monsieur Laurent Wauquiez, Président du Conseil Régional Auvergne/Rhône Alpes

Monsieur Patrick Mignola, Député, Conseiller Régional

Dans le courrier que Monsieur Patrick Mignola nous a adressé début décembre 2016, vous nous demandiez de vous transmettre « les propositions et les solutions concrètes que vous considérez pouvoir être mises en oeuvre pour que le report modal des marchandises de la route vers le rail soit effectif au cours de l’année 2017. » et vous ajoutiez « afin que le Conseil Régional soit en mesure de les intégrer dans sa politique des transports pour l’année 2017. »

Nous vous avons adressé nos propositions qui n’ont pu être débattues lors du colloque que vous avez organisé le 13 avril à Chambéry du fait des larges temps de parole attribués aux intervenants institutionnels. A l’issue de cette journée, vous avez annoncé la création d’une commission dont la mission serait de concrétiser des propositions pour la plénière du Conseil Régional du mois de juillet 2017 et d’inciter au report modal avant la fin de l’année.

A ce jour, il semble que cette déclaration n’aie pas été suivie d’effet, puisque le mois de septembre est déjà bien entamé et que rien ne semble se mettre en place pour que le développement du report modal devienne une réalité dans les Alpes et que le trafics routiers de marchandises connaissent enfin une diminution rapide grâce à l’utilisation des infrastructures existantes.

Vous savez que nous avions placé des espoirs dans vos déclarations volontaristes et que nous imaginions que nos propositions seraient à tout le moins prises en compte pour des actions concrètes dès 2017 en faveur du report des marchandises de la route vers le rail dans les Alpes.

La seule action que nous identifions en matière de volonté affichée de votre part est la signature d’un courrier adressé à Madame la ministre des transports dans lequel vous qualifiez la ligne ferroviaire existante d’"inadpatée" avec des caractéristiques "rédhibitoires".

Ces propos adressés à la ministre des transports nous conduisent à douter de votre engagement pour une utilisation rationnelle et rapide des infrastructures existantes avec pour objectif de réduire dans les plus brefs délais la circulation des marchandises sur les routes et autoroutes alpines.

Nous profitons de la présente pour vous demander de vous joindre à la demande de remboursement par la société du Tunnel Routier du Fréjus (SFTRF) des cent vingt millions d’euros indûment perçus du Fonds pour le Développement d’une Politique Intermodale des transports dans le Massif Alpin (FDPITMA), provenant des bénéfices tirés de la pollution des marchandises dans la vallées de l’Arve pour financer les infrastructures routières en Maurienne et la pollution des marchandises y circulant. Vous le savez la mission de ce fonds est de financer l’intermodalité par la réduction des circulations routières et non de l’encourager.

Alors que l’hiver prochain connaîtra, sans action concrète, de nouveaux pics de pollution avec les conséquences sanitaires qui les accompagnent, et à la veille des Assises de la Mobilité, vous mesurez, comme nous, l’urgence à agir et ne pas se contenter de voeux pieux ou de déclarations médiatiques.

Enfin, le contenu de la consultation lancée le 1er août par les États français et italien pour la mise en concession de l’Autoroute Ferroviaire Alpine avec un service de 6 allers/retours par jour au lieu de 4 ou 5 aujourd’hui, ne peut être considérée comme une réponse à la hauteur de la situation que connaissent les vallées de l’Arve et de la Maurienne.

Dans l’attente de vos réponses mais surtout d’actions concrètes, immédiates et mesurables permettant le report modal, la diminution de la pollution, l’amélioration de la santé publique et du climat, pour lesquelles vous vous êtes personnellement engagé, nous vous prions, Monsieur le Président du Conseil Régional Auvergne Rhône Alpes, Monsieur le Député, Conseiller Régional, de recevoir nos respectueuses salutations.

Signataires

Les associations et comités en entête.

Inspire74, ARSMB, Vivre et Agir en Maurienne, Amis de la Terre en Savoie, Amis de la Terre en Isère, Amis de la Terre en Haute-Savoie, ASULGV, FRAPNA Savoie, SUD Rail, CCLT Chapareillan, Coordination des opposants à la 2ème ligne ferroviaire Lyon-Turin, C.C.L.T. Les Marches, Mountain Wilderness,

En savoir +

Contact : Patrick Bastien - 06 37 54 47 - patrick.bastien73@free.fr

Rédigé le