Ressources et médias

Rester informé


Représentations

Les Amis de la Terre France sont représentés au sein de Conseils d’administration d’organisations dont ils partagent la vision et la mission et dont l’action est complémentaire à la nôtre. Nous siégeons également au sein d’instances officielles pour y développer nos positions.

Organisations de la société civile :

- Réseau Action Climat - France (RAC-F)

Le Réseau Action Climat – France (RAC-F) est une association loi de 1901 spécialisée sur le thème des changements climatiques fondée en 1996. Il est le représentant français du Climate Action Network International (CAN-I), réseau mondial de plus de 700 ONG dans 90 pays dont le but est d’inciter les gouvernements et les citoyens à prendre des mesures pour limiter l’impact des activités humaines sur le climat.

Le Réseau Action Climat - France regroupe 18 organisations nationales de défense de l’environnement, d’usagers des transports, de promotion d’alternatives énergétiques et de solidarité internationale. Il comprend également un collège d’associations locales et un collège d’adhérents individuels, impliqués personnellement ou professionnellement dans une thématique liée aux changements climatiques.

Les Amis de la Terre France siègent au Conseil d’administration du RAC-F par le biais de leur président, Florent Compain.

- L’ASPRO-PNPP (Association pour la promotion des produits naturels peu préoccupants)

L’association “ASPRO PNPP” est une association de type loi 1901, qui milite pour la reconnaissance des alternatives aux pesticides. L’Aspro-PNPP regroupe des associations, des journalistes, des écrivains, des chercheurs, des entreprises, des agriculteurs, des jardiniers, de simples consommateurs, des collectivités locales. Pour tous, la préservation de notre environnement est une impérieuse nécessité. Son enjeu est de faire vivre les alternatives aux pesticides et rendre possible la commercialisation et l’utilisation effective des PNPP en France.

Les Amis de la Terre France siègent au Conseil d’administration de l’APRO-PNPP par le biais de Jean-François Lyphout, membre du groupe local des Amis de la Terre Périgord.

- Inf’OGM

Inf’OGM, association loi 1901, est une veille citoyenne d’information, qui décrypte l’actualité mondiale sur les organismes génétiquement modifiés et les biotechnologies. Inf’OGM produit et diffuse une information critique et indépendante et se donne l’objectif d’œuvrer pour une véritable transparence.

- Les Amis de la Terre France sont également membres fondateurs d’ATTAC.

Instances nationales :

- Conseil économique, social et environnemental (CESE)

En France, le Conseil économique, social et environnemental (CESE) est une assemblée consultative composée de représentants sociaux (patronat, syndicats, associations ... ). Si elle n’a qu’une fonction consultative, optionnelle ou obligatoire dans le cadre du processus législatif, cette assemblée permet la représentation au niveau national des organisations professionnelles et la communication entre les différents acteurs de l’économie. Son siège est situé au palais d’Iéna à Paris.

Les Amis de la Terre France siègent au CESE par le biais de Martine Laplante, présidente des Amis de la Terre France.

- Comité national du développement durable et du Grenelle Environnement (CNDDGE)

Le CNDDGE est présidé et placé auprès du ministre d’État chargé du Développement Durable. Il compte 41 membres, assure le suivi de la mise en œuvre des engagements du Grenelle Environnement et apporte son concours à la politique du Gouvernement en faveur du développement durable.

Les Amis de la Terre France siègent au CNDDGE par le biais de Florent Compain, président des Amis de la Terre France

- Haut Conseil des Biotechnologies (HCB)

Présidé par Jean-François Dhainaut, le Haut Conseil des biotechnologies, créé par l’article 3 de la loi n°2008-595 du 25 juin 2008 relative aux organismes génétiquement modifiés (OGM), est une instance indépendante chargée d’éclairer la décision publique sur toutes questions intéressant les biotechnologies.
Placé auprès des ministères chargés de l’Environnement, de l’Agriculture, de la Recherche, de la Santé et de la Consommation, il remplace les anciennes commissions du génie génétique (CGG) et du génie biomoléculaire (CGB), de même que le Comité de Préfiguration de la Haute Autorité sur les OGM (CPHA), tout en ayant une compétence plus large. Le HCB est systématiquement consulté sur des dossiers de demande de culture, d’essai, d’utilisation ou de commercialisation d’OGM

Les Amis de la Terre France siègent au HCB par le biais de Patrick de Kochko, membre des Amis de la Terre et référent sur les OGM.

Rédigé le