Ressources et médias

Rester informé


Resistance - Dijon, cité de la publicité !

Les Amis de la Terre Côte-d’Or ont mené des actions d’information critique sur la problématique de la publicité dans les rues. Et invitent à l’action !

La publicité déclinée à l’aide des grands médias de masse (TV, affichage, magazines, radios…) est à l’origine de bien des maux des sociétés dites « modernes » : surconsommation de biens, gaspillage de nourriture, notion de « marques », incitation à l’achat compulsif. La publicité, c’est le carburant de la consommation : lutter contre la publicité, c’est attaquer le mal de la surconsommation à la source. Tandis qu’il est possible de "zapper" lorsque de la publicité apparait à la télé, il est impossible d’échapper aux panneaux publicitaires dans les rues des grandes villes. Des centaines, voire des milliers d’affiches publicitaires inondent l’espace public.

A l’instar de la ville de Grenoble qui a interdit la publicité dans ses rues, il est possible de régir la place de la pub via le règlement local de publicité (RLP), un document légal. Fin 2014/début 2015, un RLP général pour l’agglomération dijonnaise doit être rédigé, puis adopté dans chaque ville. Alors que plusieurs maires (et adjoints…) de l’agglomération traînent des pieds pour rédiger un RLP contraignant qui permette la suppression des panneaux publicitaires dans les rues, les Amis de la Terre Côte-d’Or ont décidé d’informer les habitants de l’agglomération dijonnaise de la problématique de la publicité, et plus spécifiquement celle présente dans les rues.

Agir là où se trouve la pub

Depuis leur création, les militants de Côte-d’Or organisent régulièrement des actions en effectuant du sur-affichage des posters avec des slogans scotchés sur des panneaux publicitaires. Le groupe local a aussi créé sur OpenStreetMap un audit participatif de l’implantation des panneaux publicitaires, en partenariat avec l’association COAGUL. Plus de 1 300 panneaux (principalement des 4X3, des panneaux "sucette" et abribus) ont déjà été référencés ! Cette cartographie que les associations souhaitent exhaustive sera la première du genre en France. Elle est visible par tous à l’adresse http://dijonpub.coagul.org et sera comparée au résultat de l’audit demandé par le Grand Dijon.

Enfin, les Amis de la Terre Côte-d’Or ont réalisé le blog www.citedelagastro-dijon.com qui met en évidence le grand écart entre l’image de « Dijon, cité de la gastronomie » et celle vue quotidiennement dans la rue : Dijon, cité de la publicité pour de la « malbouffe » et autres boissons alcoolisées ou sucrées. Poulet façon Gaston Gérard, moutarde de Dijon et vins de Bourgogne ont tristement laissé place aux hamburgers, pizzas et autres boissons industrielles produites par des multinationales. Il n’y a plus que ça dans les rues ! Si vous aussi vous en avez assez de ces panneaux publicitaires, rejoignez-nous  ! Envoyez vos photos (à citedelagastro@gmail.com) en mentionnant le nom de la rue, la ville (ne seront retenues que les photos prises dans une des 24 villes de l’agglomération dijonnaise), la date, ainsi qu’un pseudonyme si vous le souhaitez. Ce site prendra fin tout naturellement avec la fin des panneaux publicitaires dans la rue. D’autres d’actions sont prévues afin de faire ouvrir les yeux des élus. A suivre...

> LES AMIS DE LA TERRE CÔTE-D’OR

Rédigé le