On aime !

Rester informé


STOP AU COUP DE LA PANNE : guide éco-citoyen de la réparation

Les Amis de la Terre passent au crible les pratiques des distributeurs en matière de réparation des appareils électriques et électroniques. Leur guide éco-citoyen “Stop au coup de la panne”, propose au grand public des solutions pour s’orienter dans le secteur de l’achat durable et de la réparation.

Sur les 13 distributeurs d’équipements électriques et électroniques interrogés par les Amis de la Terre, le constat est sans appel : aucun ne peut se targuer de mettre en oeuvre les 4 réflexes de la réparation. Concernant la vente en ligne, on frise même l’illégalité. Sollicités par un questionnaire en 2017, les distributeurs avaient à justifier leurs pratiques concernant 4 réflexes : permettre au consommateur d’acheter durable et réparable, de réparer sous garantie et hors garantie et enfin d’acheter d’occasion. En effet, la distribution peut jouer un rôle majeur dans l’obsolescence programmée : c’est souvent à elle qu’incombe la responsabilité de faire respecter la garantie légale, elle a la responsabilité de la majorité des réparations réalisées sur le territoire, de la rémunération des réparateurs, du choix des produits mis en rayon, des compagnies d’assurances gérant les garanties commerciales, et de l’information du consommateur.

La durée de vie moyenne des appareils a été divisée par 2 en 25 ans et plus de la moitié des biens tombés en panne ne sont pas réparés aujourd’hui. Alma Dufour, chargée de campagne Modes de production et de consommation responsable aux Amis de la Terre dénonce : “Réparateurs agréés prescrivant des changements de carte mère d’ordinateur à 500 euros pour un simple encrassement du système d’aération, mise à jour ralentissant votre appareil, prix disproportionné des pièces détachées, assurance réparation impossible à faire appliquer, matraquage marketing, fausses promotions pendant les soldes...rien n’est fait par les fabricants et les distributeurs pour nous aider à garder nos appareils plus longtemps !”

Mais nos produits ont la peau plus dure qu’on ne le pense et des solutions existent. Réparation indépendante, entreprise solidaires, produits de seconde main, comparatifs des marques : les Amis de la Terre proposent un guide à destination des citoyens pour les guider dans ce véritable parcours du combattant.

Le changement climatique et la raréfaction des métaux l’imposent : notre modèle doit être réorienté massivement vers la réparation. Les Amis de la Terre demandent que les distributeurs vendent des produits réparables, respectent les obligations légales d’information, cessent de proposer des services d’assurance-réparation ineffectifs, vendent des pièces détachées aux consommateurs à des prix non prohibitifs et rémunèrent plus justement les réparateurs. Ils demandent également à ce que les fabricants mettent à disposition les pièces pendant au moins 7 ans dans l’électronique et 12 ans dans l’électroménager, à des prix abordables, pour tous les réparateurs et leur fournissent gratuitement les plans et logiciels de reprogrammation.

Rédigé le