Sables bitumineux : La France s’abstient à la dernière minute

Paris et Bruxelles, le 23 février 2012 - Les représentants des gouvernements européens se sont réunis aujourd’hui à Bruxelles pour voter sur les modalités de mise en œuvre de la directive sur la Qualité des carburants, qui pourrait maintenir les carburants polluants, tels que les sables bitumineux et les huiles de schistes, hors d’Europe. La forte pression des lobbies du Canada et de l’industrie pétrolière a mené à un blocage, aucune majorité qualifiée n’ayant émergée du vote [1]. Le débat va maintenant se continuer à plus haut niveau et la résolution finale sera prise par le Conseil Environnement. Les Amis de la Terre France et Europe espèrent que cela représentera une opportunité de sursaut pour qu’une décision plus responsable soit prise en juin prochain.

De grands pays tels que la France, le Royaume-Uni, les Pays-Bas et l’Allemagne ont finalement décidé de s’abstenir. L’Italie, l’Espagne, la Pologne, entre autres, ont voté contre.

Juliette Renaud, chargée de campagne sur les Industries extractives aux Amis de la Terre France analyse : "Depuis plusieurs mois, il y avait une opposition entre le ministère de l’Environnement et Bercy, avec Matignon en arbitre. Après des négociations hier, le gouvernement français a choisi de s’abstenir à la dernière minute. Nous espérons que la France n’hésitera pas la prochaine fois et fera le bon choix en juin, après les élections présidentielles".

Pour Darek Urbaniak, chargé de campagne sur les Industries extractives aux Amis de la Terre Europe : "Plusieurs gouvernements ont cédé aux pressions des lobbies canadien et pétrolier, au lieu de dire non aux sables bitumineux climaticides. Si l’Union Européenne veut atteindre ses objectifs climatiques, les carburants les plus polluants doivent être maintenus hors d’Europe. Ce vote retarde à nouveau une décision sur les sables bitumineux, alors que leur extraction continue, provoquant des impacts irréversibles sur le climat, l’environnement et les communautés locales ".

Contact presse : Caroline Prak, Les Amis de la Terre, 01 48 51 18 96 / 06 86 41 53 43, caroline.prak@amisdelaterre.org

[1] Résultat du vote (en nombre de voix, non de pays) :
- Pour : 89 - Abstentions : 128 - Contre : 128
- Pays s’étant abstenus : Allemagne, Belgique, Chypre, France, Pays-Bas, Portugal, Royaume-Uni.
- Pays ayant voté contre : Bulgarie, Espagne, Estonie, Italie, Lituanie, Pologne, République Tchèque.


Quelques articles dans la presse :
- L’Humanité : La France met la tête dans le sable... bitumineux
- Enviro2B : Sables bitumineux : la France prête à céder aux lobbies canadiens et pétroliers
- Le Monde : L’Union européenne reste divisée sur les sables bitumineux
- Le Figaro : UE : désaccord sur les sables bitumineux
- Actu-Environnement : Directive sur la qualité des carburants : pas de majorité qualifiée, la France s’abstient
- Radio Canada : Sables bitumineux : le Canada menace de porter plainte à l’OMC contre l’UE
- Basta ! : Carburants polluants : Total fera-t-il céder le gouvernement ?
- Actualités News Environnement : Sables Bitumineux : Huit Prix Nobel de la Paix interpellent l’Europe sur leurs effets
- L’usine nouvelle : 8 Nobel de la paix se mobilisent contre les sables bitumeux
- ZeGreenWeb : L’Europe ne ferme pas la porte aux carburants issus des sables bitumineux
- Les Nouvelles news : Bataille de lobbying sur les sables bitumineux

Rédigé le