Ressources et médias

Rester informé


Salon international du nucléaire : parce qu’il y a de quoi être fiers ?

Du 14 au 16 octobre au Bourget se tiendra le premier salon international du nucléaire, le « World Nuclear Exhibition » (WNE).

L’intention est sans équivoque : ce salon est « the place to be [1] pour développer votre portefeuille de contacts ! », peut-on apprendre sur son site web. Stands, débats et réunions d’affaires sont ainsi prévus pour offrir à l’industrie nucléaire française l’opportunité d’exporter son modèle industriel mortifère. Ironique chant du cygne quand on voit la situation délicate de cette industrie française à l’international.

Au WNE, on créé même de nouveaux concepts pour maquiller ce que d’aucuns qualifieraient de lobbying : ainsi, Henri Proglio, Président-Directeur Général d’EDF animera une table ronde avec des personnalités du monde « politico-industriel ». Un concept qui n’a de sens que si l’on accepte l’immixtion de la filière nucléaire dans la sphère politique. Malheureusement la sémantique n’est pas innocente, et lorsque l’on s’aperçoit que quasiment un an après, exactement au même endroit, se tiendra la 21e conférence des Etats sur le changement climatique (COP21), le WNE devient un signal très préoccupant. Du salon du nucléaire à la promotion de l’énergie fissile pour lutter contre le changement climatique, il n’y a qu’un pas.

C’est pourquoi les Amis de la Terre, le Réseau « Sortir du nucléaire » et Attac se mobiliseront de multiples façons pour dénoncer ce salon, et notamment à Paris le samedi 11 octobre à 14h [2]. Rejoignez-nous pour clamer haut et fort que notre véritable transition énergétique, climatique et sociale se fera sans lobbies ni fausses solutions !

> CHARLOTTE MIJÉON
Réseau Sortir du nucléaire

> MALIKA PEYRAUT
Les Amis de la Terre France

1/En français : « le lieu où il faut être. »
2/ Départ de la mobilisation à 14h le samedi 11 octobre place de la République, à Paris.

Rédigé le