Ressources et médias

Rester informé


Fauchage à Wetteren

Suite du procès des faucheurs d’OGM à Dendermonde

Nous étions 5 du "Collectif anti OGM Nord Pas de Calais" à faire le trajet Lille-Dendermonde (Belgique).
Notre but : soutenir les 11 inculpés convoqués au Tribunal de Dendermonde pour avoir, non pas fauché un champ de pommes de terre à Wetteren (Belgique), mais essayé de planter des plants Bio à la place de ces « avatars » biotechnologiques.
Ils étaient d’ailleurs bien plus que 11 en réalité (plutôt 400) mais furent les seuls interpellés... d’où la solidarité qui s’est manifestée lors de l’audience précédente, en février 2013, lorsque 91 « comparants volontaires » tentèrent de participer également au procès.
Sans succès, puisque le Tribunal avait refusé... de même qu’il avait réfuté les témoins et les témoignages vidéo de scientifiques que la défense avait voulu diffuser. D’où la décision pour les avocats de la défense et les inculpés de quitter l’audience et de dénoncer un « procès inéquitable ».
Le Parquet avait requis des peines d’amendes et de prison pouvant aller jusqu’à 8 mois pour « association de malfaiteurs ».

La partie civile, elle, demandait 191 000 € de dommages et intérêts. Les avocats ayant fait appel, le procès reprenait donc ce mardi :

  • La même petite salle d’audience ne permettant pas d’accueillir beaucoup de public
  • Les mêmes interdictions de pénétrer avec un sac à dos ou/et un téléphone portable
  • Une ambiance toujours aussi chaleureuse et bon enfant devant le Palais de Justice
  • Le même bus militant qu’en Février, venant de Toulouse depuis la veille à 4h du matin
  • Les boissons chaudes ou non (la bière des faucheurs !) sur le stand d’Oxfam
  • Le repas « bio » du midi : soupe et pain avec pâté végétal
  • La fanfare locale, dynamique en diable

Mais l’innovation a consisté, pendant toute la journée, en parallèle du vrai procès, à organiser une « Publieke Expertise Publique » et des tables rondes c’est-à-dire toute une série de débats organisés par les organisations et les associations qui soutiennent les inculpés, afin de mener un débat public sur les OGM, la recherche publique, les alternatives agro-écologiques et sur les actions de désobéissance civile. Le matin par exemple, des groupes de travail (avec traduction simultanée en français ou en néerlandais) ont planché sur :

  • Les OGM : quels sont les principaux problèmes posés par l’introduction des OGM dans les éco-systèmes ? Qui sont les plus touchés ? Qui au contraire milite pour leur introduction ?
  • L’agro-écologie : peut elle être la solution, et pourquoi ?
  • La science publique : peut-on qualifier l’expérimentation de Wetteren de recherche scientifique indépendante ? Si non, pourquoi ? Quels sont les différents intérêts en jeu, ici ?
  • Désobéissance civile : L’action de Wetteren était elle un acte de désobéissance civile ? Peut on juger cette action comme légitime dans un système démocratique ?
  • L’après midi j’ai noté les 3 groupes de travail francophones qui ont planché sur :
  • La coexistence cultures bio/cultures OGM ?
  • La criminalisation de l’action de désobéissance civile
  • L’agro-écologie : nous avons participé aux discussions de ce groupe... malheureusement pas jusqu’au bout car il nous fallait repartir sur Lille, co-voiturage oblige !

Nous sommes arrivés pile pour la sortie du Tribunal des inculpés et de leurs avocats : les avocats ont plaidé toutes les conclusions, les témoins n’avaient pas pu témoigner, les témoignages vidéos n’ont pas pu être visualisés. Un comparant volontaire a pu cependant être entendu, les autres font l’objet d’un délibéré des juges. Ceux-ci prennent également en délibération la nécessité des témoins... Normalement, sauf si le Tribunal décide de faire venir les témoins (très peu probable), le jugement définitif sera rendu le 25 Juin 2013.

Une belle journée de débats organisée par la société civile, qui a déployé une belle énergie afin de faire comprendre les enjeux et les solutions de ce problème des OGM dans l’alimentation .

Gérard Caby, ex-Président des Amis de la Terre-Nord

Rédigé le