Nos mobilisations et actions sont nombreuses : Suivez-nous sur notre site dédié à la COP21 !

Retrouvez toutes nos actualités de la COP21 sur le site www.amisdelaterre-cop21.org . Nos mobilisations et actions sont nombreuses face à l’inertie de nos gouvernements. Revivez la soirée de remise des Prix Pinocchio, notre action musclée au salon "Solutions COP21", notre billet d’ambiance au Village Mondial des Alternatives et le décryptage du Sommet Citoyen des 196 chaises ! Et bien plus encore...

Et n’oubliez pas, le #D12 décembre, nous aurons le dernier mot ! Écrivons l’histoire

COP 21 : La première mouture de l’accord loin de l’exigence climatique !

A la fin d’une première semaine de négociations climatiques, les points les plus cruciaux en jeu sont toujours en débat. Malheureusement, l’Union Européenne n’a pas augmenté ses soutiens financiers aux pays les plus exposés aux impacts climatiques – malgré sa propre responsabilité historique. Les Amis de la Terre International et les Amis de la Terre Europe font le point à mi-parcours du Sommet pour le Climat de Paris.

La France cherche à rassurer les parties prenantes sur le fait que les négociations sur ces enjeux centraux vont continuer et que les pays développés s’y engageront de bonne foi, pour éviter que le processus ne déraille complètement. Les négociations auxquelles participeront les ministres, sur le « texte final de Paris » commenceront lundi.

Sonja Meister, chargée de campagne justice climatique et énergie aux Amis de la Terre Europe, commente : « Les pays riches, dont l’Union Européenne, ne prennent pas au sérieux leurs responsabilités morales et légales dans le changement climatique. Les questions cruciales pour que le traité soit juste et équitable ne sont pas encore résolues. Ce n’est que si l’Union Européenne et les autres pays développés prennent leur part de responsabilité pour sortir leurs économies de la dépendance aux énergies fossiles, pour s’engager pleinement dans la nécessaire transition énergétique et pour la financer, que des progrès substantiels peuvent avoir lieu la semaine prochaine. »

Lucy Cadena, coordinatrice du programme justice climatique et énergie des Amis de la Terre International, affirme : « Nous ne savons toujours pas si les belles paroles et les promesses que nous avons entendues cette semaine seront suivies d’engagements fermes. Y aura-t-il véritablement un engagement pour une limitation ambitieuse du réchauffement climatique ? Il y a eu des engagements à droite à gauche en faveur d’un financement de l’adaptation aux changements climatiques pour les pays vulnérables, mais rien de cohérent ou à la hauteur de la juste part que devraient prendre les pays les plus riches. Il n’y a pas non plus de soutien clair pour permettre aux plus pauvres de retrouver une situation face à des impacts inévitables du changement climatique. Ceux qui sont devenus riches en polluant massivement laissent l’addition aux plus pauvres comme s’ils étaient également responsables. Le manque d’avancées dans les couloirs de négociation est en profonde contradiction avec la créativité et le dynamisme de la société civile dans les rues et dans les événements organisés à Paris et en France. »

Rédigé le