Torchage du gaz au Nigeria. Les perdants : l’environnement, le développement, la vie

Fiche explicative sur le torchage du gaz (février 2011) :

D’énormes quantités de gaz naturel sont souvent libérées dans l’atmosphère durant la production du pétrole. Au Nigeria, les compagnies pétrolières comme Shell, ExxonMobil et Chevron brûlent ce gaz pour « réduire » leurs frais. C’est ce qu’on appelle le torchage du gaz. Les quantités de CO2 relâchées par les torchères correspondent aux émissions produites par deux millions de ménages nord européens. Le torchage du gaz nuit à l’environnement et à la santé des populations locales, alors que les Nigérians pourraient exploiter cette énergie gaspillée pour leur propre développement.

Pour en savoir plus, télécharger la fiche explicative ci-dessous (en français). Pour la version en anglais, cliquez ici.

Vous voulez diffuser ce document ? Des exemplaires imprimés de cette fiche explicative sont disponibles sur simple demande aux Amis de la Terre.

Cette fiche d’information fait partie du projet mis en œuvre par les Amis de la Terre Europe, les Amis de la Terre Pays-Bas, les Amis de la Terre France et CEE Bankwatch Network, intitulé « Make extractive industries work for climate and development » (2010-2012).

Rédigé le