Ressources et médias

Rester informé


Un "DIE IN GEANT" devant la Cité du Vin pour dire NON aux pesticides

Bordeaux le 31 mai 2016 - Pendant que François Hollande inaugurait La Cité du Vin et malgré un dispositif policier extrêmement important, plus de 200 personnes ont participé au Die-In organisé par les Amis de la Terre Gironde, les Jeunes Ecologistes Bordeaux Aquitaine, Générations Futures, le Collectif Infos Médoc Pesticides et Vigilance OGM33. Par cette mise en scène, le Collectif souhaitait interpeller le chef de l’Etat afin qu’il se positionne clairement sur un plan de sortie des pesticides.

En répondant massivement à cet appel à action non-violente, les participant-e-s ont montré que nous sommes toutes et tous directement concerné-e-s et impacté-e-s par l’usage des pesticides. Ce die-in géant, véritable scène de crime aux pesticides avait pour objectif de rappeler que les pesticides ont tué, tuent et continueront de tuer, et ce, tant que l’Etat ne prendra pas des mesures fortes pour leur interdiction.

Malgré le caractère non-violent de cette action martelé depuis plusieurs jours, le cadrage policier disproportionné était à l’image de l’omerta que suscite la question des pesticides, reléguant les participant-e-s à plusieurs centaines de mètres de la Cité du Vin. Cette tentative de mise à l’écart n’a pas altéré la détermination du Collectif à briser cette loi du silence en ouvrant ce débat de santé publique. L’industrie phytosanitaire et l’Etat ont des comptes à rendre face à cette crise sanitaire et environnementale.

Des représentant-e-s de nos organisations se sont entretenu-e-s ce matin avec Marie-France Cazalere, conseillère du Président de la République en charge de l’agriculture, et lui ont fait part des propositions concrètes portées par le Collectif et qui seront transmises au chef de l’Etat :

  • mise en place d’un plan de sortie rapide des pesticides daté et chiffré,
  • accompagnements et aides à la conversion,
  • reconnaissance des victimes,
  • promotion d’un système agricole sans danger pour la santé et l’environnement.

Cette délégation a insisté sur l’interdiction totale de l’utilisation de tous les pesticides de synthèse, dangereux pour la santé et l’environnement (ceux pouvant perturber le système hormonal, pouvant être cancérigène, mutagène, toxique pour la reproduction, neurotoxique etc.).

La réussite de cette action marque les prémisses d’une mobilisation massive pour briser cette loi du silence. C’est pourquoi, le Collectif invite toutes les personnes qui souhaitent renforcer la mobilisation à le rejoindre aux dates suivantes :

  • du 6 juin au 11 juin : semaine de mobilisation autour du TAFTA et ses conséquences sur notre agriculture et notre alimentation
  • mercredi 15 juin : première audience du procès engagé par Valérie Murat pour que son père soit reconnu victime de l’industrie chimique en plus de la procédure pénale. Mobilisation de soutien devant le Tribunal de Grande Instance à Bordeaux à 14h.

Vos contacts Presse :

  • Les Amis de la Terre Gironde : Romain Porcheron 06 63 43 96 57
  • Générations Futures : Valérie Murat : 06.11.52.65.97, au National : Nadine Lauverjeat 06.87.56.27.54 / Antenne de Bordeaux Cyril Giraud 06.76.14.77.66
  • Collectif Info Medoc Pesticides : Marie Lys Bibeyran : 06.64.21.89.23
  • Les Jeunes écologistes Bordeaux-Aquitaine : Ophélie Colomb : 06.71.66.53.05
  • Vigilance OGM33 : Jacky Berrahil : 05.56.25.59.09 / 06.33.40.29.02

À télécharger...

Rédigé le