Ressources et médias

Rester informé


Vague de froid : le Grand Dijon va-t-il agir ?

Tous les médias en parlent : avec la vague de froid de cette semaine, la France risque un manque d’électricité dû notamment à l’utilisation de radiateurs électriques - appareils vendus pour développer l’industrie nucléaire, et aux divers gaspillages.

Les messages d’alertes défilent à la radio, la télé, la presse papier ou internet. Citoyens, soyez sobre en énergie, éteignez les lumières, coupez votre frigo, diminuez votre chauffage,... Sans quoi nous risquons la coupure de courant ! Ainsi le citoyen est tenu pour responsable. Nous soutenons bien entendu la sobriété énergétique, mais pas seulement en ce moment, toute l’année.

Mais dans quel sens agit le Grand Dijon ? Pendant que les dijonnais feront acte de sobriété, plus d’un millier de panneaux publicitaires restent éclairés partout dans l’agglomération dijonnaise, toute la nuit ! Et c’est jours et nuits que cela consomme ; et depuis des années. Et malheureusement pour des années encore selon nos informations. En effet, en dépit de nos demandes répétées et la rédaction d’un RLPi (Règlement Local de Publicité intercommunal), le Grand Dijon souhaite garder des centaines de panneaux publicitaires, dont une grande majorité utilisant de l’électricité.

D’un côté nous devons être sobre suite aux messages d’alerte, et les dijonnais sont positivement sensibilisés en participant aux "familles à énergies positives", mais d’un autre côté le Grand Dijon continue à vouloir garder des panneaux publicitaires, aberration écologique et économique !

Note pour rappel : Tous les panneaux sucettes et affichages publicitaires présents sur les abribus (environ 600 au total) utilisent de l’électricité fournie par le réseau d’éclairage public. C’est à dire que chaque nuit les dijonnais payent pour ce gaspillage.

Nous appelons une nouvelle fois Monsieur Rebsamen et nos élus du Grand Dijon à mettre en place un RLPi exemplaire, sur le modèle de Quetigny et Grenoble, et ne prévoyant aucun affichage publicitaire électrique ; pour que Dijon devienne une référence écologique en France et en Europe.

"L’énergie est notre avenir, économisons-là REELLEMENT !".

Rédigé le