Ressources et médias

Rester informé


Vers le Zéro emballage plastique

Les Amis de la Terre de l’Hérault lancent une campagne pour réduire les déchets ménagers qui encombrent notre vie quotidienne, entraînent la multiplication des décharges et des incinérateurs et induisent une pollution massive de l’environnement ainsi que des atteintes avérées à notre santé. Pour soutenir cette action, nous avons mis en ligne un guide d’achat responsable : Zéro emballage plastique (ou presque) concernant les produits alimentaires et ménagers. Nous en assurerons la plus large diffusion possible. Notre existence a un sens, entrons en résistance !

La croissance rapide des villes du Sud de la France, et en particulier de l’agglomération de Montpellier, a exacerbé les contraintes liées à la gestion des déchets, entraînant la création de décharges et d’incinérateurs, sources de multiples pollutions. Ces installations ont pour corollaire de créer de profonds malaises sociaux dans les quartiers et villages dégradés par ces installations insalubres qui reflètent l’absence d’une politique de prévention véritable. Dans notre département, le projet d’extension de la décharge de Castries souhaitée par les élus et gestionnaires de l’Agglo, voire de l’autorité préfectorale, est à la source d’un véritable soulèvement des populations des villages avoisinants cette décharge. Ce mouvement de contestation a suscité la création d’un Collectif intercommunal contre ce projet (ACIDC) qui a notamment édité un site Internet pour informer les citoyens et a mené plusieurs actions de rues. Les Amis de la Terre de l’Hérault ont participé à la création de ce collectif et ont proposé de travailler avec l’ACIDC sur un projet de campagne dans le Languedoc-Roussillon axé sur la prévention. Les AT34 considèrent qu’il n’y a pas d’autre moyen de mettre un terme à l’extension des décharges et des incinérateurs, que de provoquer une transition profonde dans les habitudes d’achat d’une part et dans l’offre des industries agroalimentaires et de la grande distribution en matière d’emballage et de mise sur le marché. Il s’agit donc d’interpeller le public mais aussi et surtout les industriels et les pouvoirs politiques qui participent aux choix technologiques dont nous sommes à la fois les utilisateurs obligés, donc les payeurs, et finalement les victimes impuissantes devant les montagnes de déchets qu’ils induisent. C’est une situation totalement incohérente qui ne peut s’expliquer que par les retombées financières énormes que recueillent une ultra minorité influente d’investisseurs, notamment dans les filières liées aux ressources pétrolières et de leurs dérivés, la chimie, l’agroalimentaire et la grande distribution. A cet égard, rappelons les Amis de la Terre France ont entamé une campagne notamment contre l’obsolescence programmée des appareils électroménagers et de bureautique usuels ainsi que de la téléphonie, tous forts consommateurs de métaux rares, coûteux et souvent très polluants. Pour rester simple et efficace et réduire considérablement l’impact négatif de nos nouveaux modes de consommation, il suffirait d’un tout petit effort d’organisation au sein des familles qui en outre, réduiraient probablement leurs budgets d’alimentation au même rythme qu’elles réduiraient leurs déchets. En conclusion, nous vous proposons de lire notre petit guide d’achat responsable Zéro emballage plastique et de vous en inspirer pour contribuer à une transition citoyenne véritable afin de nettoyer nos paysages, nos mers, notre air, nos corps, nos esprits. Ne vous contentez pas de vous indigner, résistez et agissez.

À télécharger...

Rédigé le