Ressources et médias

Rester informé


le sombre avenir du Plan de Protection de l’Atmosphère d’Ile de france

Les « Amis de la Terre Paris » déposent un recours contre le Plan de protection de l’atmosphère de la région Ile-de-France. L’association demande au tribunal d’annuler le PPA en raison de l’insuffisance manifeste de son analyse et de ses propositions et d’enjoindre le préfet de la région Ile de France d’établir un nouveau plan comportant un programme d’action permettant d’atteindre les objectifs fixés pour 2010.

En 2006, les franciliens auront respiré pendant 31 jours un air de qualité « mauvaise ou médiocre » et pendant 26 jours un air de qualité « moyenne ». Ce sont les résultats de l’indice synthétique ATMO mesuré par AIRPARIF, et ces chiffres sont en constante dégradation depuis 2000.

En contradiction avec ces résultats, les pouvoirs publics affichent un grand optimisme, font état d’une amélioration régulière de la qualité de l’air et, en conséquence, n’envisagent pas d’actions préventives efficaces.

En effet, le préfet de l’Ile-de-France a approuvé en juillet 2006 le « plan de protection de l’atmosphère de la région Ile-de-France », lequel se base sur une « baisse naturelle » de 32% des émissions d’oxydes d’azotes, totalement irréaliste et contredite par les mesures de pollution. Cet optimisme sans fondement permet de justifier la faiblesse du plan d’actions du Plan de Protection de l’Atmosphère, lequel ne permettra pas d’atteindre les objectifs de qualité pour la préservation de la santé fixé par la réglementation pour le dioxyde d’azote, l’ozone et les particules fines, et en l’absence de mesures efficaces, l’air que respirent les franciliens restera durablement pollué.

L’association Les Amis de la Terre Paris privilégie dans ses modes d’action la concertation et les démarches constructives en lien avec les pouvoirs publics. Elle est intervenue lors des différentes phases de concertation de ce plan. Toutefois, n’ayant pas été entendues, elle a décidé de déposer un recours au tribunal administratif de Paris contre le Plan de protection de l’atmosphère de la région Ile-de-France, en raison de son insuffisance et de son incapacité à enrayer la pollution.

Elle en espère l’annulation du Plan et l’engagement sans délai de la part de l’Etat d’un nouveau plan apte à ramener la pollution en dessous des seuils compatibles avec la santé publique des franciliens

Rédigé le