Charbon : l’argent sale des banques françaises

Les Amis de la Terre et BankTrack passent au crible les financements des banques françaises au secteur du charbon - mines et centrales - et les mettent en perspective avec l’urgence climatique.

Le diagnostic est sévère pour les banques françaises : leurs soutiens à l’énergie fossile la plus émettrice de CO2 ont augmenté de 218 % entre 2005 et 2013, contredisant leurs engagements à lutter contre les changements climatiques et l’impératif de réduction des investissements dans les énergies fossiles.

Pour en savoir plus : GIEC, charbon : Comment l’argent des banques françaises finance les changements climatiques

Rédigé le