Ressources et médias

Rester informé


Lancement de la campagne "Pas de pétroliers à Auca Mahuida"

Montreuil, le 28 novembre 2014 - Suite à la sortie en mai dernier de leur rapport d’enquête "Repousser les limites", et de leur documentaire "Terres de schiste", les Amis de la Terre France entendent maintenir la pression sur Total et les autres compagnies pétrolières qui multiplient les investissements dans les gaz et huiles de schiste en Patagonie. Ainsi, les Amis de la Terre participent au lancement de la campagne "Pas de pétroliers à Auca Mahuida", exigeant la fin des activités extractives dans cette aire naturelle protégée de la province de Neuquén en Argentine.

L’objectif de la campagne est d’attirer l’attention sur cette aire naturelle protégée emblématique, et de mettre un frein définitif aux activités extractives qui y sont menées par des entreprises en toute impunité. Celles-ci sont protégées en effet par les vides législatifs, et par la violation des normes, favorisés par le gouvernement provincial lui-même.

Concrètement, elle demande au gouvernement de la province de Neuquén de rendre effective la politique de conservation à perpétuité des Aires naturelles protégées, par l’adoption des décrets d’application de la Loi 2594, enterrés intentionnellement depuis six ans. De plus, cette campagne exige des entreprises présentes, leur départ de l’aire et la réhabilitation environnementale des impacts causés.

Juliette Renaud, chargée de campagne sur les Industries extractives aux Amis de la Terre France commente : "La multinationale française Total a été la première entreprise à forer un puits de gaz de schiste dans l’aire naturelle protégée Auca Mahuida. L’autorisation avait été donnée par le gouvernement de Neuquén, passant outre l’avis négatif et les alertes répétées des experts de cette aire".

En 2012, le gouvernement de Neuquén a en effet autorisé pour la première fois en Argentine (et très certainement dans le monde), l’exploration d’hydrocarbures non conventionnels dans une aire protégée, utilisant la technique de fracturation hydraulique. Ce puits a été foré à Auca Mahuida par l’entreprise Total Austral, filiale argentine du groupe français Total, qui détient d’autres puits et concessions chevauchant l’aire.

Juliette Renaud poursuit : "Aujourd’hui, au travers de cette campagne, nous voulons obtenir que Total abandonne ses trois permis qui affectent Auca Mahuida. Aucun puits, même conventionnel, ne doit être foré ni à l’intérieur, ni en bordure d’une aire protégée. Il s’agit d’un premier pas indispensable, mais nous resterons mobilisés jusqu’à l’arrêt de tous les projets de gaz et pétrole non conventionnels".

De son côté, Shell a déjà foré 6 puits non conventionnels aux abords de l’aire protégée, et les entreprises ExxonMobil et YPF suivent le même chemin avec des concessions dans l’aire, toujours dans l’objectif d’exploitation du bassin de Vaca Muerta.

La campagne "Pas de pétroliers à Auca Mahuida" a été lancée en Argentine par la Multisectorielle contre la fracturation hydraulique à Neuquén, en partenariat avec de nombreuses organisations nationales et internationales, dont les Amis de la Terre.

La diffusion de cette campagne s’appuie sur un site internet qui sera enrichi au fil des mois prochains, au travers de pétitions publiques, de déclarations et de nombreuses activités, pour arriver à ce que Auca Mahuida soit enfin libérée de la présence des compagnies pétrolières.

Les Amis de la Terre appellent les citoyens, collectifs, et associations françaises et européennes à participer à cette campagne, et ils interpelleront dans les mois prochains les décideurs français pour leur demander d’apporter leur soutien à ces demandes légitimes.

En savoir +

Pour en savoir plus sur cette campagne, rendez-vous sur le site de Terres de schiste, et découvrez le site dédié "Pas de pétroliers à Auca Mahuida".

Pour adhérer à cette campagne, en ton nom propre ou au nom de ton organisation, cliquer ici.

Rédigé le