Ressources et médias

Rester informé


Campagne

Sables bitumineux : halte au pouvoir des lobbies !

L’Union Européenne veut mettre en place une réglementation pour lutter contre le changement climatique au travers de la réduction des émissions de gaz à effet de serre des carburants pour les transports. Cette directive reconnaît notamment le caractère plus polluant des sables bitumineux, mais sa mise en œuvre se heurte aux pressions exercées par le gouvernement canadien et l’industrie pétrolière.

Aujourd’hui, l’Europe peut aussi faire un pas pour freiner l’exploitation des sables bitumineux et d’autres sources de carburants très polluants dans le monde.

Une nouvelle proposition de la Commission européenne...
Ainsi, en octobre 2011, la Commission européenne a publié une proposition relative à la mise en œuvre de la Directive sur la Qualité des Carburants. Cette directive vise à réduire de 6% les émissions de gaz à effet de serre (GES) des carburants pour les transports. La proposition de la Commission inclut donc une intensité carbone (valeur d’émissions de gaz à effet de serre) spécifique pour chaque type de carburant, notamment ceux issus des sables bitumineux, des huiles de schiste, etc.

Cette réglementation pourrait se révéler un frein important à leur importation en Europe et surtout constituer un précédent pour d’autres législations dans le reste du monde. Cela pourrait donc décourager les compagnies pétrolières comme Total de continuer à produire ces hydrocarbures non conventionnels comme elles le font déjà au Canada, et surtout, cela pourrait les conduire à ne pas commencer de nouveaux projets ailleurs, notamment dans des pays du Sud où les impacts sociaux et environnementaux seraient encore pires, comme à Madagascar ou au Congo.

... menacée par le lobby du Canada et des pétroliers
Il a fallu batailler pour que la Commission sorte finalement cette proposition, car le gouvernement canadien exerce une pression sans précédent contre cette directive. En effet, actuellement c’est au Canada que se trouvent les principaux projets d’exploitation des sables bitumineux, et ce pays ne veut donc pas que leur intensité carbone plus élevée soit reconnue.

Aux pressions du Canada, s’ajoutent celles des principales compagnies pétrolières européennes, telles que Total, BP, Shell ou ENI, qui sont elles aussi allées dans les bureaux bruxellois et dans les ministères des États-membres pour tenter de freiner cette nouvelle réglementation, qui les obligeraient à renoncer à leurs projets les plus polluants.

Par conséquent, la mise en œuvre de cette directive, révisée en 2008, a déjà pris un retard considérable à cause de ces lobbies.

Les Amis de la Terre ont donc lancé la campagne "Sables bitumineux, halte au pouvoir des lobbies", et demandent :

- à la Commission européenne, de maintenir les modalités de mise en œuvre qu’elle a proposées en octobre 2011, incluant des valeurs spécifiques d’intensité carbone pour les différentes sources de carburant, notamment les sables bitumineux, les huiles de schistes et le charbon liquéfié

- au gouvernement français, d’être courageux et de dire "non" aux sables bitumineux et aux autres carburants polluants en soutenant cette proposition présentée par la Commission européenne, lors du prochain vote du Conseil Environnement.

Aidez-nous à nous opposer au pouvoir des lobbies : signez la pétition adressée au ministre de l’Ecologie Philippe Martin, en cliquant ici.

Pour comprendre tous les enjeux liés à la Directive européenne sur la Qualité des carburants, le poids des lobbies pétroliers et du Canada, le rôle de la France, lire l’article détaillé "Sables bitumineux : une nouvelle réglementation menacée par les lobbies" en cliquant ici, et télécharger la note de synthèse des Amis de la Terre "Sables bitumineux et directive sur la Qualité des carburants : de quoi s’agit-il ?" (octobre 2013).

Pour en savoir plus sur les impacts de l’exploitation des sables bitumineux, et sur la campagne des Amis de la Terre "Sables bitumineux, toujours plus loin, toujours plus sale !", cliquez ici.


Je suis concerné-e, je soutiens la campagne ! Pour poursuivre nos actions, nous avons besoin de vous ! Agissez en faisant un don ou en adhérant. Merci !


IMPORTANT : 66 % de votre don aux Amis de la Terre est déductible de vos impôts, dans la limite de 20 % du revenu imposable.
Un reçu fiscal est adressé à tous les adhérents au cours du premier trimestre de l’année suivant l’adhésion et/ou le don.


Vous pouvez aussi consulter les documents suivants :
Révision de la directive sur la Qualité des carburants : une nouvelle proposition considérablement affaiblie, note de décryptage, novembre 2014

Marchandages douteux : comment les négociations commerciales menacent d’affaiblir les politiques climatiques de l’Union européenne et de faire entrer les sables bitumineux en Europe, rapport, juillet 2014. Also available in English. También disponible en español.

Sables bitumineux et directive sur la Qualité des carburants : de quoi s’agit-il ?, note de synthèse, octobre 2013. Also available in English.

FAQ - Directive sur la qualité des carburants.

Bénéfices environnementaux d’une mise en œuvre solide de la Directive sur la Qualité des Carburants, résumé du rapport de Carbon Matters et CE Delft Impacts environnementaux et économiques de la mise en œuvre de la Directive sur la Qualité des Carburants, mai 2013. Also available in English.

Keeping their head in the sands : Canada’s EU Fuel Quality Directive lobby diary, rapport, janvier 2013 (en anglais seulement).

Madagascar : nouvel eldorado des compagnies minières et pétrolières, rapport, novembre 2012. Also available in English.

Carburants à faible intensité carbone : coûts administratifs modestes, bénéfices significatifs, note d’analyse d’un rapport indépendant, avril 2012

Emprisonner l’avenir : le pétrole non conventionnel en Afrique, rapport, novembre 2011. Also available in English.

Canada’s dirty lobby diary - Undermining the EU Fuel Quality Directive, rapport, juillet 2011 (en anglais seulement).

Pétrole marginal : qu’est-ce qui emmène les compagnies pétrolières toujours plus loin et plus sale ?, rapport, mai 2011 (en anglais seulement).

Impacts sociaux et environnementaux de l’exploitation des sables bitumineux : les cas du Canada et de Madagascar, note de synthèse, mai 2011.

Sables bitumineux : impacts sur les peuples, le climat, et l’environnement - Du Canada à l’Afrique, fiche explicative, février 2011. Also available in English.

Les sables bitumineux alimentent la crise climatique, sapent la sécurité énergétique de l’UE et nuisent aux objectifs de développement, rapport, mai 2010. Also available in English.

Extraire la vérité : les efforts de l’industrie pétrolière pour saper la Directive sur la qualité des carburants, rapport, avril 2008 (en anglais seulement).

Rédigé le