EY4E0753-1
Groupe localLes Amis de la Terre Côte d'Or16 avril 2021

Des collégiens nuitons nettoient les espaces verts

Sus aux déchets laissés à l'abandon dans et aux abords du collège communal de Nuits-Saint-Georges, en Côte-d'Or. Une trentaine de collégiens se sont retroussés les manches pour nettoyer les espaces extérieurs de leur établissement, vendredi 2 avril, avec l'appui des Amis de la Terre Côte d'Or.

EY4E0783-1

Certes, ce n’est pas hors du commun de faire un nettoyage de la nature. Mais à Nuits-Saint-Georges, d’après des Nuitons de vieille date, c’était une première. Qui plus est, quand ce sont des collégiens et leurs éco-délégués, motivés par leur CPE et compagnie, qui sont à la manœuvre, c’est encore mieux !

Ils étaient plus d’une trentaine, ce vendredi 2 avril, de 12 h 15 à 13 h 15, équipés de gants et, pour une bonne partie d’entre eux, de tee-shirts “nettoyons la nature”. Les classes des plus jeunes étaient les plus représentées. Aucun élève de 3e n’était présent…

Cette action concernait les espaces verts et les terrains de sport du collège, ainsi que les proches alentours. Quatre groupes se sont répartis la tâche selon des zones prédéfinies avec, pour chacun des groupes, un seau noir pour le non-recyclable et un seau blanc pour le recyclable, plus des sacs poubelles en réserve. Ils étaient encadrés par des membres de l’équipe pédagogique du collège, associés à quatre militants des Amis de la Terre Côte d’Or – groupe de Nuits et une représentante des parents d’élèves. Le documentaliste de l’établissement était à la vidéo. Un journaliste du quotidien départemental Le Bien Public suivait l’évènement.

Malheureusement, il y avait de quoi faire ! Au départ, les collégiens demandaient aux encadrants : « Recyclable, pas recyclable ? » Puis, progressivement, ils sont devenus plus autonomes et les seaux se sont vite remplis avec, le plus souvent, des mégots de cigarettes, des masques (tristes marqueurs de notre époque), des emballages de bonbon, mais aussi des bouteilles, des canettes, des stylos et, plus surprenant… un enjoliveur ! Ponctuellement, des réflexions d’indignation fusaient : « Quelle honte ! » ou « Quand on voit ça, la lutte contre le réchauffement climatique n’est pas gagnée ! »

L’heure se terminant, retour au point de départ où attendait un membre du conseil municipal, adjoint délégué aux affaires scolaires. Les seaux ont été vidés en prenant garde à séparer le recyclable du tout-venant, remplissant ainsi deux grosses poubelles. Dernière étape, la pesée : plus de 10 kilos de déchets ramassés !

Les collégiens sont ensuite retournés à leurs activités avec, nous l’espérons, l’envie de prêcher la bonne parole (et de montrer l’exemple) auprès de leurs camarades et de leurs familles. En tout cas, selon les adultes encadrants, les éco-délégués fourmillent d’idées pour l’avenir, tout comme les Amis de la Terre ! À suivre pour de nouvelles aventures écolo-pratiques…