vélo-Nuits-St-Georges
9 octobre 2020

Stop au ralenti et où est le garage à vélo ?

Le samedi 3 octobre les militants des Amis de la Terre Côte d’Or, groupe de Nuits saint Georges et alentours, association indépendante de défense de l’environnement ont mené deux actions dans la commune.

Une première action « STOP AU RALENTI », devant une banque et des points d’apport volontaire, pour inciter les automobilistes à couper le moteur de leur voiture quand ils sont à l’arrêt plus de 30 secondes. C’est bon pour leur santé et la santé de la planète (moins de pollution) et pour leur porte-monnaie (moins de consommation de carburant).

Stop-ralenti-Nuits

Une deuxième action « OÙ EST LE GARAGE À VELOS ? » s’est tenue à Intermarché, seule grande surface de Nuits saint Georges qui ne possède pas encore de parking ou de racks pour les deux roues. Faute de pouvoir garer leur vélo, ils sont rentrés avec dans le magasin provoquant une jolie pagaille !!!

Ils ont pourtant fait cette demande à plusieurs reprises auprès des gérants, mais elle n’a pas encore été suivie d’effet alors que la vélo route qui traverse Nuits Saint Georges est toute proche.

Suite à la période de confinement, le vélo est encore plus plébiscité par nos concitoyens.

Non polluant et bon pour la santé, le vélo est un mode de déplacement qui permet de respecter les règles de distanciation physique alors que la COVID-19 circule encore, tout en soulageant les transports en commun et en permettant d’éviter le retour massif du trafic automobile.

Afin de faciliter la pratique du vélo, il est essentiel de mettre à disposition des habitants un nombre beaucoup plus important de points d’attache et de stationnement que ce qui existe actuellement. Bien souvent le cycliste est réduit à poser son vélo contre une façade, ou à l’attacher sur un poteau pas adapté à cet usage ; ce genre de détail semble anodin, mais il peut représenter un frein à l’envie de se servir de ce mode de déplacement au quotidien, tout comme l’absence de pistes cyclables sécurisées et continues.

Les Amis de la Terre sont déterminés à œuvrer pour que ces pratiques de mobilité douces soient encouragées et facilitées par tous les acteurs du territoire, qu’ils soient publics ou privés.