2020-02-24-action-prix-pinocchio-paris-derouet-benoit-7992
Agriculture
24 février 2020

Prix Pinocchio : Yara, leader des engrais chimiques est sacré vainqueur

Plus de 12 800 personnes ont voté pour désigner la pire multinationale en matière de greenwashing. C’est Yara, spécialiste des engrais chimiques qui remporte le Prix Pinocchio 2020 ! Découvrez la remise du Prix…

Peu connue du grand public, la multinationale norvégienne Yara a remporté le Prix Pinocchio avec 40% des voix, tout juste devant Lactalis (39%) et Bigard (21%).

Nous avons donc cherché la grande gagnante pour lui remettre son trophée lors du Salon de l’Agriculture, qui rassemble tous les ans les pouvoirs publics et une multitude de multinationales venues promouvoir leur modèle agricole insoutenable. Mais… aucune trace de Yara. Pourtant, la France est le premier pays européen consommateur d’engrais de synthèse. Bizarre. Où la multinationale peut-elle bien se cacher ? Yara se fait discrète…

Après avoir annoncé la gagnante du Prix Pinocchio sur le stand de la Confédération Paysanne, une soixantaine d’activistes ont ensuite provoqué la surprise en se dirigeant vers le stand du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation pour une action non-violente éclair.

Une mobilisation en plein Salon de l’Agriculture pour dénoncer les lobbies

Les militant·es ont ainsi renommé le Ministère « de l’Agrobusiness et de la Malbouffe » et ont déployé une banderole sur laquelle on pouvait lire « Citoyen·nes, paysan·nes, reprenons la main ». Enrubannant le stand de fils reliés à la main géante des lobbies, les activistes ont symbolisé la mainmise du secteur de l’agrobusiness sur les décisions politiques et rappelé la nécessité d’un changement en profondeur du modèle agricole.

Qui est Yara ?

Yara, très peu connue du grand public, est l’incarnation parfaite de la multinationale qui avance ses pions masquée. L’agriculture ‘intelligente face au climat’ qu’elle promeut n’est autre qu’une agriculture basée sur l’utilisation intensive d’intrants chimiques, au détriment de la santé, des écosystèmes et du climat. Les engrais chimiques sont une source majeure d’émissions de gaz à effet de serre et un facteur de spécialisation des territoires.

Anne-Laure Sablé - les Amis de la Terre

La victoire de Yara aux Prix Pinocchio révèle une nouvelle ère : aujourd’hui, les citoyen·nes font des engrais de synthèse un sujet de préoccupation. Ils souhaitent plus de transparence et se montrent intransigeants face à ces entreprises qui saccagent leurs territoires et leur santé, sur le dos des paysan·nes.

Anne-Laure Sablé
Chargée de campagne Agriculture aux Amis de la Terre.