2022 07 Murchison Falls chantier TotalEnergies
Murchison Falls chantier TotalEnergies, Crédit : Thomas Bart
Multinationales
6 décembre 2022

Un témoignage de retour d’Ouganda

Katleen nous a contacté à son retour d'un récent voyage dans le Parc des Murchison Falls, en Ouganda. Horrifiée par les travaux en cours pour le projet Tilenga dans ce parc national, elle a souhaité témoigner.

« Je rentre tout juste de l’Ouganda.
Ce fut l’un de mes plus beaux voyages, si ce n’est le plus beau.

J’ai tout aimé : cette sublime terre rouge, les couleurs, l’accueil de la population locale, les paysages variés, et surtout cette nature encore intacte.

Avant de partir, je me suis un peu renseignée sur l’Ouganda…
Je tombe par hasard sur un article qui depuis ME HANTE : la découverte de pétrole au bord du lac Albert, en plein Parc National des chutes Murchison.

Je découvre que les travaux ont malheureusement commencé.

Mais je n’ai mesuré l’ampleur des dégâts qu’en arrivant sur place.
Des engins partout – pelleteuses, bulldozers -, de larges routes qui remplacent les pistes, le goudron qui remplace petit à petit la terre rouge, un pont sur le Nil…

J’essaie de fermer les yeux…
Nous faisons un safari magnifique dans le parc le lendemain : lions, buffles, antilopes éléphants, léopards… Le tout dans un silence et une beauté intactes. Un décor de rêve !

Nous apprenons par notre ranger qu’à l’endroit exact où nous nous trouvons, une énorme route s’apprête à éventrer le parc. La Route du Pétrole !!
Il nous explique que toute cette zone (la plus riche paraît-il, soit un tiers du parc) va être fermée aux touristes d’ici peu. On nous montre déjà une piste fermée avec un panneau devant « sorry track is closed ».
A l’endroit où l’on regarde des bébés lions s’ébattre, on nous explique que « la route du pétrole » va passer à cet endroit. On hallucine !

Nous passons ensuite à côté de grillages : le futur aéroport du parc ! Un agrandissement du petit aérodrome initial… En plein cœur du parc.
Un singe s’amuse sur ce grillage.

Un buffle traverse la future route du pétrole , large mais encore en terre rouge… Et bientôt goudronnée. Le buffle traverse tranquillement… Comme si de rien n’était…

Et enfin le clou du spectacle…
Les poteaux qui vont bientôt amener l’électricité dans le parc !!!
Des animaux qui n’ont jamais subi de vibrations, qui ne connaissent pas la lumière, qui vivent ici en paix depuis tant d’années… On a du mal à y croire !! C’est un cauchemar ??

La route du pétrole est monstrueusement large, longue, droite… Elle part des rives du Lac Albert jusqu’à on ne sait où ?!
Il y aura aussi plusieurs ramifications prévues au sein du parc pour faciliter les activités de TOTAL.

Nous récupérons enfin des petites pistes en terre rouge… Puis de nouveau des camions, des pelleteuses… Un pont vient d’être terminé pour enjamber le Nil.

Notre ranger nous informe que les girafes seront sûrement transférées dans un autre parc, les éléphants ne viendront sûrement plus car ils ne supporteront pas les vibrations, les bruits et surtout la lumière en pleine nuit.
Les autres animaux seront chassés de fait de leur territoire pour que TOTAL puisse travailler en toute tranquillité, à l’abri des regards.

La petite cabane des rangers à l’entrée du parc va être déplacée.

Les locaux, guides, rangers ont du mal à en parler… Ils n’osent pas.
Finalement nous avons compris qu’ils étaient contre mais impuissants face à la décision de leur Gouvernement. »

Katleen