oil-spill-at-goi-creek-nigeria-august-2010_12947943085_o
Climat-ÉnergieMultinationales
1 novembre 2014

Prix Pinocchio : “Envahis par le gaz : les paysans du Nigeria face à Total”

La multinationale pétrolière Total est nominée aux Prix Pinocchio 2014 dans la catégorie "Une pour tous, tout pour moi", pour les impacts de ses activités au Nigéria. Basta ! et l’Observatoire des Multinationales, partenaires média des Prix Pinocchio, publient aujourd’hui un article sur ce cas.

Envahis par le gaz : les paysans du Nigeria face à Total

Depuis les années 1960, le Nigeria est l’un des principaux terrains d’action des multinationales pétrolières occidentales. Leurs activités y ont entraîné un désastre environnemental de grande ampleur, qui laisse les communautés locales de plus en plus dépourvues de moyens de subsistance, ainsi qu’une explosion de violences. Les opérations de Total dans le territoire du peuple Egi ne semblent pas déroger à la règle. Si le géant français vante ses relations « cordiales » avec les populations environnantes, les témoignages recueillis sur le terrain racontent une tout autre histoire.

Tout a commencé par une explosion souterraine, accompagnée d’un incendie sous la terre. Ils ont été suivis d’éruptions de gaz très explosives. Le premier jour de ces fuites, les gens fuyaient pour s’abriter, car le gaz sortait de terre mélangé à la boue, en faisant d’énormes trous. J’ai des images vidéo, et lorsque vous verrez la manière dont le gaz rugit et bouillonne, vous comprendrez notre inquiétude. L’éruption était si forte que la pression a transporté la boue jusqu’à la hauteur d’un très grand palmier.

Il y avait des expatriés [de Total] sur place et nous leur avons posé des questions. Ils nous ont dit qu’il n’y avait pas de solution au problème et qu’il fallait leur laisser quelques mois pour en trouver une. Nous ne pouvons plus dormir à cause du vacarme causé par les gaz en furie. En plus du bruit, nous inhalons ce gaz et nous constatons des effets étranges sur notre santé.

(…) lire la suite de cette enquête sur le site de l’Observatoire des Multinationales.