station de trains et marchandises
MultinationalesPollution de l'air et transports
28 octobre 2014

Prix Pinocchio : “Lyon-Turin : une ligne ferroviaire à 30 milliards d’euros pour gagner une heure ?”

L'entreprise Lyon Turin Ferroviaire est nominée aux Prix Pinocchio 2014 dans la catégorie "Mains sales, poches pleines", pour son grand projet inutile dans les Alpes.

Lyon-Turin : une ligne ferroviaire à 30 milliards d’euros pour gagner une heure ?

« Pourquoi améliorer les lignes [ferroviaires] existantes quand on peut tout simplement creuser un nouveau mégatunnel dans les Alpes, et dépenser des milliards d’euros pour gagner quelques minutes ? » L’association des Amis de la Terre ne mâche pas ses mots à l’égard du projet de ligne à grande vitesse entre Lyon et Turin (voir nos précédents articles). Elle a décidé de nominer aux Prix Pinocchio la société Lyon-Turin ferroviaire (LTF) – filiale commune de Réseau Ferré de France (RFF) qui gère le réseau ferré national et de son homologue italien Rete Ferroviaria Italian – dans la catégorie « Mains sales, poches pleines ». Un prix décerné à l’entreprise ayant mené la politique la plus opaque au niveau financier, en termes de lobbying ou dans sa chaine d’approvisionnement.

100 millions d’euros par kilomètre

Les critiques portent en partie sur le coût pharamineux de l’ouvrage qui ne cesse d’augmenter. « De 3 milliards d’euros initialement, on est passé aujourd’hui à 30 milliards, observe les Amis de la terre. Le tout pour quoi ? Pour relier Paris à Milan en 4 heures et quart. Alors qu’avec la ligne actuelle, on pourrait déjà assurer cette liaison en un peu plus de 5 heures… ». Soit seulement une heure gagnée avec ce projet de ligne à grande vitesse. Dans un courrier à l’association, la société LTF défend son projet, soulignant que le trajet entre Paris et Milan s’effectuera bien « en 4h au lieu de 7 aujourd’hui ». Le coût de la section entre la France et l’Italie serait par ailleurs établi à 8,5 milliards d’euros. Deux arguments que les Amis de la Terre déconstruisent point par point sur leur site.

(…) lire la suite de cet article sur le site de Basta.

Télécharger les échanges entre Lyon Turin Ferroviaire et les Amis de la Terre (réponses point par point des Amis de la Terre au courrier de réaction LTF).
Illustration : Theo